ENSBA-Lyon - 2015

Galerie Metropolis, Paris - 2015

News

Red Houses pour Mademoiselle de Maison Rouge

du 28 janvier au 15 mars 2017
Galerie Metropolis, 16, rue de Montmorency 75003 Paris
Avec :
Matthieu Boucherit – Corine Borgnet – Anne Brégeaut – Katia Bourdarel – Bernard Calet – Sylvain Ciavaldini – Béatrice Cussol – Alain Declercq – Nicolas Delprat – Enora Denis – Malachi Farrell – Nicolas Fenouillat – Joël Hubaut – Philippe Hurteau – Régine Kolle – Léa Le Bricomte – Julie Legrand – Thomas Léon – Daphné Le Sergent – Isabelle Lévénez – Claude Lévêque – Sandra Lorenzi – Philippe Mayaux – Mathieu Mercier – Eric Michel – Nelly Monnier – Johann Rivat – Benjamin Sabatier Yann Toma …
http://galeriemetropolis.com/
 

Le Temps Suspendu

Sous la direction de Giovanni Careri et Bernhard Rüdiger avec les contributions de Luca Acquarelli, Yann Annicchiarico, Simon Bergala, Bénédicte Duvernay, Angela Mengoni, Jennifer Lauro-Mariani, Thomas Léon, Morad Montazami, Philippe-Louis Rousseau, Eric L. Santner, Annabella Tournon & Ralph Ubl.
Presses universitaires de Lyon ; ISBN : 978-2-7297-0911-2
Conception graphique : Rémi Forte ; 336 pages / 18,5 x 24 cm / 2016 / 26 €
http://www.ensba-lyon.fr/edition/pdf/CP_tempssuspendu.pdf
 

Acquisition CNAP

L’installation Trois rêves de chair et de béton entre dans les collections du FNAC
Commission d’acquisition de février 2016
http://www.cnap.fr/acquisitions-et-commandes-arts-plastiques-2016-session

A propos

Le travail de Thomas Léon se construit conjointement à partir d’images en mouvement au sens large (cinéma, vidéo, infographie) et du dessin en images de synthèse. Il s’incarne principalement dans des films et installations vidéos et sonores, avec une place importante accordée à la spatialisation sonore. Il s’étend parfois à des objets accompagnant les installations : dessins, impressions numériques, volumes conçus par ordinateur.

Il puise ses sources dans les projets architecturaux des avant-gardes et dans la littérature, dont il tire une partie de ses problématiques : les décalages complexes qui apparaissent entre un projet, sa représentation et sa mise en œuvre (architecture, urbanisme, modèles de sociétés) ; la pertinence d’usage des formes dans la durée ; les liens entre les questions de forme et les enjeux de pouvoir.

Ces problématiques s’articulent à des questionnements plus proprement esthétiques comme le rapport à la mimesis, l’évaluation des apports de la modernité, les valeurs formelles inhérentes à chaque médium et leur déplacement, l’engagement physique du spectateur, afin de produire des formes nouvelles.

About

Thomas Léon’s work is made out of moving images of all kind (cinema, video) and drawings in computer graphics. His work essentially consists of films and video and sound installations with an important role given to sound spatialization. Objects, such as drawings, digital prints, computer generated volumes sometimes accompany his installations.

His work is inspired by avant-garde architectural projects and in literature, from where it takes parts of its problematics: the complex discrepancies that appear between a project, its representations and its realization (architecture, urbanism, and social models), the relevance of forms through time, the links between form and the stakes of power.

These problematics are linked with strictly aesthetic questionings, such as the relationship to mimesis, the assessment of modernity’s contribution, the formal values inherent to each medium and their shifting, the physical engagement of the spectators in order to produce new forms.